Sur la montagne :

D'après Pierre, sa passion de la montagne viendrait de la traversée de la Mer de Glace par ses parents l'été précédant sa naissance.

A 10 ans, il reçut comme prix de français le célèbre ouvrage de Mummery : Mes escalades dans les Alpes et le Caucase qui est resté son livre préféré.

Dans sa jeunesse, il fait de nombreuses grandes randonnées en moyenne montagne avec ses parents. A 12 ans, à Avon il a prit plaisir à grimper en solitaire des rochers. Puis il s'entraîna dans le couloir de l'appartement à ramoner jusqu'au plafond.

En 1920 à la suite d'une mauvaise néphrite, un médecin déclara qu'il ne devrait jamais plus dépasser les 800 mètres d'altitude. Il fut envoyé en cure à St Nectaire puis en 1922 à Cauterets d'où il s'échappa avec un camarade de son âge pour faire son premier 3000.

L'année suivante, en 1923, il part en vacances avec ses parents aux Praz de Chamonix. Là il réussi à intégrer un groupe mené par un guide de Courmayeur qui va au sommet de la Dent du Géant, son premier 4000.

Au printemps 1924, il s'inscrit au Club Alpin français (CAF) et suit avec assiduité les  collectives d'escalades conduites par le président du GHM Jacques de Lépiney. Puis il intègre le GHM et débute sa "carrière amateur" d'alpiniste et totalisera, jusqu'en 1949, 255 sommets dont 40 de plus de 4000 mètres.

Joomla templates by a4joomla